samedi 13 octobre 2018

Mise en boîte...terminée...pour l'instant...

La cabine est terminée. Que les dimensions et le coffrage ne soient pas conformes à la réalité n'empêchent pas le sentiment d'immersion. L'effet d'isolement qu' ils procurent est largement suffisant pour s'abstraire de l'environnement où la cabine se trouve.




















Réglages du P.O.V :

                              FOV          Lat          Vert          Roll
Visuel gauche         60            -90            -3             0
Ecran central          90              0              8             0
Visuel droit             60             90            -3             0






mardi 11 septembre 2018

Visuel & Plafond de la cabine

VISUEL (pare-brise et angle de vision).
J'ai restreint le champ de vision afin d'augmenter l'effet d'immersion. Une fois définie la largeur du champ, il suffit de positionner le cache selon l'angle de vision choisi. Afin de ne pas voir l'ensemble de la dalle TV. Dans le cas d'un vidéo- projecteur qui peut afficher une image de plusieurs mètres de largeur, le problème ne se pose pas. Avec une dalle TV de 1,40/1,50 m de largeur, occulter par ce principe le haut et les côtés n'est pas pénalisant pour le ressenti. 


Le plafond de la cabine.
Réalisé en Isorel.
Une plaque de 60 x 120 cm ajustée 58 cm x 110 cm.
L'avantage de ce matériau est que la plaque se courbe sans difficulté car très souple et constitue un toit de cabine réaliste. Elle repose simplement sur 2 petits taquets centraux et se courbe naturellement de chaque côté.. Un simple blocage latéral l'empêche de glisser.




samedi 5 mai 2018

Mise en boîte...Le coffrage...



M'inspirant du concept Rodger Dodger DIY, direction les grandes surfaces de bricolage, rayon plomberie, les raccords et tubes en PVC.
dimensions du coffrage :
hauteur : 145 (int) 149 (ext)
profondeur : 80 (int) 88 (ext)
largeur (face) : 103 (int) 111 (ext)

Les écrans gauche et droit seront chacun fixés sur une plaque de MDF de 800 x 600 (épaisseur 50).
Reste à déterminer à quelle hauteur pour éviter les décalages horizontaux entre les visuels.
Pour l'assemblage, surtout ne pas coller car cela empêche tout "rattrapage". Une fois la structure "validée", il est préférable d'immobiliser avec des vis pour garder facilement la main sur le montage après les 1ères constatations en utilisation.

Matériel (PVC / diamètre 40) :
8 T
4 raccords coudés 45°
8 raccords coudés 90°
6 tubes de 2m.

La plaque de MDF pour vérifier le cadrage des tubes.
Les montants transversaux ne sont pas encore montés.


Un vrai meccano...



Le coffrage comprendra 2 vues de côté pour augmenter l'effet d'immersion avec un écran 24" attribué à chaque vue.
La GTX 1070 gérera donc :
1 - l'écran principal (le visuel)
2 - le mini écran du GPS EMUTEQ
3 - la vue de côté gauche
4 - la vue de côté droit

Aucune chute de FPS durant les tests. La GTX 1070 assure sans problème.

(Entretemps...
Quelques modifications du TAB:
- Diminution de la hauteur (45 cm ---> 40 cm).
- Allongement du manche du yoke.





- Ajoût d'un FIP pour le Whiskey compass.
- Ajoût d'un module GoFlight GF-46).


Positionnement du coffrage pour vérifier que les dimensions sont correctes.
Pas évident car pour pouvoir éventuellement apporter des corrections à la structure en PVC, celle-ci est simplement assemblée et non bloquée. Les coudes de jonction restant libres (rotation), la structure n'est pas rigide...

De l'extérieur, ce que ça donne...
La cabine ne fait que 0,95 m2.
Pour une hauteur de 1,44 m.







Et tout ça, sous l'oeil indifférent du miaou qui a réussi à tout mettre par terre quand je faisais les premiers essais de positionnement...




Nécessité d'ajuster les angles de visions pour que les lignes d'horizon concordent.

On constate un manque de profondeur des vues latérales dû principalement à la restitution 2D du paysage même si l'angle de vue du moniteur va jusqu'à 170°. Pour pallier le problème, il va falloir décaler l'angle de positionnement du moniteur...? Affaire à suivre...

La vue face est occultée en partie par un cache provisoire dissimulant le 1/4 haut de l'écran TV qui n'est plus visible. 



Le TAB légèrement modifié. La disposition des modules a été modifiée afin de gagner un peu de place en hauteur.


La place est comptée. Et l'effet d'immersion est satisfaisant sans pour autant être semblable à ce que j'ai connu dans la réalité. La vision sur les côtés apporte un "plus" indéniable de repérage dans l'espace. Comme dans tout espace semi fermé, la chaleur est là. Un ventilateur sera le bienvenu.


vendredi 3 novembre 2017

Sélecteur Fuel et module Flaps

Sélecteur Fuel et module Flaps.
...que je vais réaliser en utilisant 2 rotacteurs qui seront un peu modifiés pour être utilisés différemment de ce pourquoi ils sont fabriqués.
Conformes au descriptif d' e-Bay.
9,90 € pour l'ensemble, port compris. Reçus 04.01.2018
Un peu plus de 2 mois pour venir de Chine. c'est long mais je n'étais pas pressé et payer entre 25 et 30 € par rotacteur (port en plus) chez un distributeur français qui s'approvisionne à la même source...mieux valait commander en direct et être patient !!!





Les 2 modules seront intégrés sur la partie inférieure du TAB et connectés aux entrées d'une carte Bodnar.



Revoir également la hauteur du TAB pour que la ligne des yeux dépasse (très légérement) le bord supérieur de la casquette.
Nouvelle dimensions de la plaque supportant les instruments : 47 x 107 en épaisseur 10 mm.




samedi 15 avril 2017

Voler comme on le souhaite ...!

Un environnement générique est moins prestigieux qu'un habitacle dédié (type C172 ou B737) mais permet de se libérer de l'obligation de la copie conforme et des prises de tête qui vont avec.
Tout en restant fidèle aux normes de navigation et à la façon de les gérer.

Encombrement au sol : 1,20 x 1,40







Afin de pouvoir utiliser soit un mono (Cessna 172) soit un bi-propellers (B58, C90, B200 etc...,.), j'ai confectionné des caches à utiliser avec Air Manager. En ayant pour but de respecter une certaine configuration plus que de réaliser des copies 100 % conformes.






C'est tout bon ! 
Départ de Bâton Rouge vers La Nouvelle-Orléans.


Et tout ça sous l'oeil du margouillat ramené de La Réunion.
Mais là, le vol n'était pas virtuel...!



vendredi 10 février 2017

X-PLANE 11...Peut mieux faire...

X-Plane 11...pour tous les computers ?

On est loin des 1ères versions qui se satisfaisaient d'un support OS (et graphique) peu gourmand en ressources.

Les budgets se sont envolés, comme les aéronefs...
Une carte graphique haut de gamme peut dépasser les 700/800 €, 16 gigas de mémoire tournent entre 150 et 300 €, un bon proc (refroidissement compris) va chercher dans les 500-800 €,...J'arrête là pour ne pas décourager ceux qui découvrent ce hobby !

Car, malheureusement, si l'équipement ne suit pas, on rejoint vite les frustrés de la simulation de vol, éternels insatisfaits allant pleurer dans tous les forums, en espérant y trouver le tweak miracle et sauveur.




X-Plane 11 n'est pas sans défauts. 

Si la partie graphique, autogen etc.,...représente une avancée non contestable par rapport à X-Plane 10, certains éléments pénalisent d'emblée le logiciel et empêchent de lui attribuer un "sans-fautes" :

- un mode carte utilisant des couleurs le rendant peu ergonomique (et plus qu'hideux dans son apparence).

- des menus non regroupés (paramètres situés à droite de l'écran...?)


- Un environnement météo trop sombre par défaut avec des effets de brume pénalisant le visuel et peu conformes à la réalité dans certaines situations météorologiques.

- Une compatibilité erratique avec les poids lourds du hardware grand public (GoFlight, Saitek...) utilisés tels quels.


Même si la philosophie X-Plane est de rompre totalement avec l'image du logiciel de "jeu" et d'abandonner ce créneau à Lockheed Martin (P3D), Laminar Research devrait avoir à l'esprit que les simmers n'ont pas toujours les moyens d'investir dans du matériel hyper sophistiqué haut de gamme et que le hardware grand public doit pouvoir fonctionner totalement avec leur application sans passer par des correctifs type "FlyWithLua" ou autre. Ce qui n'est nullement le cas.




mercredi 1 février 2017

Mauritanie Sénégal

Loin des grosse infrastructures aéroportuaires, quelques aérodrômes sympathiques...

Néma ---> Kiffa ---> Tidjikja ---> Nouakchott

(Un gros morceau de désert pour atteindre Nouakchott avant de descendre vers St Louis du Sénégal).

NEMA : Départ en utilisant un des aéronefs par défaut de x-Plane, le très classique B58.



Mais on aurait pu utiliser 2 autres oiseaux très performants pour cette balade, à savoir le fokker 27 ou l'ATR 75-500.





NEMA












KIFFA












TIDJIKJA









C'est parti pour un bon moment de dunes et de désert.



NOUAKCHOTT